Fichier hébergé par Archive-Host.com

Ne les laissons pas dans l'oubli

Vous avez des documents, des photos : vous voulez les partager,cliquez ici, ils seront rapidement mis sur le site (identifiant Forumcgf, mot de passe cgf29).

Après votre envoi, faites vous connaître en me laissant un message Contacter le webmestre

Accueil / Commentaires utilisateur

Filtre
Affichage

  • Alain Larcher - Samedi 20 Août 2016 15:02
    je constate une erreur sur ce monument aux morts: ce n'est pas "Gentric Pierre Penhors 4-8bre 1914 Cl 1906" mais "23 septembre 1914"
  • Alain Larcher - Samedi 20 Août 2016 14:56
    je constate une erreur sur ce monument aux morts: ce n'est pas Gloanec Yves 262ème RI Kerleffry mais Goannec Yves (selon acte de naissance et acte de mariage) ou Goanec Yves (selon acte de décès)
  • Modérateur - Jeudi 11 Août 2016 10:19
    Bonjour Jean-François,

    merci beaucoup d'avoir relevé l'erreur.
    C'est rectifié.

    Amicalement
    Francine
  • Jean-François - Jeudi 11 Août 2016 10:02
    Bonjour,

    Merci de cette belle photo. Attention toutefois : en bas de la manche, ce ne sont pas des chevrons de blessures, mais les galons indiquant le grade du militaire (en l'occurrence un commandant). Les chevrons de blessure sont identiques aux chevrons de présence au front, mais se portent sur le bras droit.

    Cordialement,

    Jean-François
  • Modérateur - Mardi 12 Juillet 2016 13:06
    DU GROS de BOISSEGUIN Henri Pierre François né le 25/07/1868 à Ploudalmézeau
    Fils de DU GROS de BOISSEGUIN Amédée François Xavier receveur de l’enregistrement et COLINEAUX Ernestine Marie

    Marié à PIOGER de, Yvonne

    E.S.M. Saint-Cyr 73ème promotion ( 1888-1890) « Grand triomphe »

    116ème RI sous-lieutenant (1890) Lieutenant (1892)
    152ème RI Capitaine (1901) 70ème RI (1906)
    Missions topographiques en Algérie (1893-1894) en Tunisie (1894-1895) (1895-1896)
    Chef de bataillon - 41ème RI

    + 27/06/1916 Verdun (Meuse) rive droite devant Fleury
    Inhumé à la nécropole nationale de « Belleray » (Meuse) tombe n° 136

    * Légion Honneur chevalier par décret du 11 juillet 1912
    * Croix de Guerre

    Citation
    « Chargé avec son bataillon d’attaquer, le 27 juin 1916, une position ennemie,
    a pris les dispositions les plus judicieuses, et a conduit l’attaque avec son entrain et sa bravoure habituels.
    Son bataillon ayant été forcé d’arrêter sa marche en avant par suite de la violence du feu des mitrailleuses,
    a fait le coup de feu avec ses hommes pour leur donner l’exemple.A été tué. »
  • Monsieur Francis COSTIOU - Jeudi 2 Juin 2016 19:49
    C'est grâce à ma fille Solenn et au site "Mémoires des Hommes" que j'ai pu consulter les avis de décès de mes grands oncles Goulven SALIOU décédé le 17 mars 1917 à 21 ans, enterré à Champien (Somme) et de son frère Louis SALIOU décédé le 08 septembre 1915 disparu à 21 ans lors d'un combat à Vienne Le Château (Marne). Ils étaient des frères à ma grand-mère paternel. C'est avec une certaine émotion que je lis leurs noms sur le monument aux Morts de la commune de Pouvien.
    Ils sont morts en pleine force de l'âge pour notre France, pour notre Liberté. J'ai une pensée aussi pour leurs parents qui ont perdu leurs deux jeunes fils en moins de 2 ans, ils avaient 2 filles et un tout jeune garçon de 5 ans. A cette époque, la vie au Moulin de Garéna ne devait pas être facile et la perte de leurs grands fils a forcément été une épreuve supplémentaire car ils étaient deux pièces maitresse au fonctionnement du moulin.
    Il me reste une interrogation, l'Etat français n'aurait-il pas pu rapatrier le corps de Goulven après la guerre dans la commune où il a vécu ? le corps de Louis n'ayant pas été retrouvé, ainsi c'est toute la France reconnaissante qui aurait partagé la détresse physique et morale de toutes ces familles.
    Ne les oublions pas !
  • marc bergère - Mercredi 24 Février 2016 23:27
    Bonjour à vous - Mon grand'oncle y a été affecté probablement dès mai 1914 ; il est décédé dans la Somme en septembre 1916.Il a écrit un cahier dont j'ai pu parler avec un journaliste du Monde : http://www.lemonde.fr/centenaire-en-france/article/2014/02/21/le-poilu-aux-cinquante-chansons-raconte-par-son-petit-neveu_4371169_4366887.html
  • gaelle colliou - Mercredi 27 Janvier 2016 23:19
    le 14/10/1915 passé au 10è Reg. Artillerie ; le 24/10/1916 passé au 50è R.A. ; le 1/10/1917 au 228è R.A ; le 1/04/1918 au 177è R.A ; le 14/10/1918 au 175è R.A ; le 20/10/1918 au 178è R.A .
  • gaelle colliou - Mercredi 27 Janvier 2016 23:10
    passé le 16/12/1914 au 113 régiment d'infanterie ; passé le 15/02/1915 au 23è régiment des dragons. Le 2/06/1918 a été grièvement blessé à son poste de guetteur au cours d'un violent bombardement et a été amputé du bras gauche.
  • guest - Mercredi 30 Décembre 2015 14:13
    Il s'agit de mon grand-père, mort de la "grippe espagnole" en décembre 1918. Je suis la fille de son fils, Yves, Marie ROLLAND, né le 19/02/1912. Il était le père de 5 enfants, Louise, Michèle,Jeanne, Léon et Yves. J'ai été très émue de retrouver cette photo car je ne l'ai jamais connu.